Stylisme

Créer sa marque de vêtements

En ce moment je suis contactée par beaucoup de jeunes créateurs qui cherchent à être accompagnés pour créer leur marque de vêtements. Je me suis donc dit qu’il serait judicieux d’écrire un article à ce sujet pour aiguiller les nombreux créateurs en herbe.

Attention cet article ne parlera pas de la partie juridique de la création d’une marque ni le marketing pour la vendre car cela ne relève pas de mes compétences. Mais cet article vous donnera les points clés sur la manière de construire votre collection et de la lancer en fabrication.

Collection Petite and so What

Qui contacter pour élaborer sa collection ?

Je reçois souvent ce mail type (au moins une à deux fois par semaine) et il nous servira d’exemple pour les réponses à venir :

« Bonjour Clémentine,

je m’appelle ……… je recherche actuellement une styliste pour m’aider à développer une collection de prêt-à-porter. J’ai vu que vous travaillez en free-lance et j’aurai aimé savoir vos tarifs. »

Très souvent je proposais au début de rappeler l’émetteur du mail en question pour échanger un peu plus autour de son projet car le prix dépend bien sûr de la prestation attendue. Et c’est souvent comme ça que je découvre que beaucoup de futurs entrepreneurs n’ont aucune idée de comment lancer sa marque de vêtements notamment au niveau de l’élaboration du modèle et de la production.

Pour construire une collection il faut déjà tout d’abord avoir une idée globale du style qu’on veut lui donner : les couleurs, les matières…. mais avant de contacter la styliste il est important de rechercher aussi en amont de quelle manière on va vouloir fabriquer le produit.

Le fabricant :

Je dirais qu’en premier lieu il faut trouver son fabricant avant même de démarcher la styliste.

En effet très souvent la styliste s’adapte aux conditions de fabrication de l’usine ou de l’atelier où le produit va être monté. Cela va permettre aussi au créateur de se faire une idée des coûts de développement et aussi de la faisabilité de son projet.

Le fabricant va vous demander un exemple ou deux de vêtements que vous souhaitez développer et les quantités. Ainsi il pourra vous donner un prix de fabrication. Attention si vous fabriquez à l’étranger pensez aussi aux coûts d’envoi. En ce moment il est d’ailleurs plus rentable de faire fabriquer au plus près de vous. Imaginons une jeune créatrice sur Paris qui fait des petites quantités (100 pièces) : un fournisseur en Ile de France sera pour elle plus rentable car elle pourra récupérer elle même sa production plutôt que de payer un colis DHL et des frais de douane. En plus de ça elle pourra aussi plus facilement contrôler ses prototypes directement sur place et attendre moins longtemps pour lancer sa collection.

Enfin l’usine peut vous aider aussi à évaluer votre coût matière en vous donnant à peu prêt le métrage de tissu qu’il faut pour votre produit. Vous pourrez aussi évaluer les délais d’attente pour la production entre le moment où vous lancez le produit et la réception de celui-ci . Cela déterminera aussi si vous commencez par une collection de prêt-à-porter automne/ hiver ou printemps été.

Moodboard Réalisé dans le cadre de la collection pour Petite and So What

Le sourcing matière :

À moins que vous lanciez des quantités énormes et souhaitez faire développer vos propres matières il est important de trouver votre fournisseur de tissu, bouton…. (sauf si le fabricant propose lui-même des matières qu’il aurait en stock pour votre projet).

Dans mes services je propose aux jeunes marques de créer et designer leur propre imprimé mais très souvent au vu du minimum quantité les créateurs préfèrent sourcer des matières déjà imprimées pour démarrer leur projet. Le risque étant que parfois vous pouvez retrouver votre imprimé chez d’autres créateurs. C’est un choix à faire….

Moodboard Réalisé dans le cadre de la collection pour Petite and So What

Le / la styliste :

Dans mon rôle de styliste je suis là pour vous aider à tout d’abord déterminer un plan de collection. Généralement pour vous aider et avant de me lancer dans la réalisation des dossiers techniques je dessine toute votre collection en couleur et vous la mets sur un même document pour que vous ayez une vision globale de l’offre que vous allez avoir. On réajuste ensemble les modèles pour créer une cohérence entre eux. Une fois l’offre bien définie je passe à la réalisation des dossiers techniques.

Vous pouvez retrouver des exemples ici :

Et ensuite je passe le relai à la modeliste.

Le / la modeliste :

Attention à bien choisir sa modéliste selon sa spécialité. La modéliste est là pour vous aider à définir la coupe de votre vêtement sous forme de patronage et ensuite la gradation pour les différentes tailles que vous proposez. Pensez à demander aussi à l’atelier / l’usine si elle préfère un patronage numérique ou un patronage papier.

Et voilà toutes ces étapes remplies vous êtes prêts à lancer votre future collection et à vous consacrer à la partie marketing et à la communication sur votre projet.

Collection Petite And So What

Si vous avez d’autres questions par rapport à la création d’une marque de vêtements vous pouvez me la poser ici. Chaque commentaire pourra ainsi être profitable aux futurs lecteurs de cet article.

Enfin si vous souhaitez travailler avec moi sur votre projet sachez qu’il est possible me contacter par mail : clementine.benoliel@gmail.com pour me présenter votre projet et définir ensemble une manière de créer et lancer votre collection.

Je vous souhaite bonne chance dans votre projet. Et peut-être à bientôt.

Clémentine

Vous avez un projet et souhaitez que l’on travaille ensemble ? Contactez-moi par mail : clementine.benoliel@gmail.com pour échanger autour de vos besoins et les services que je propose.

Article réalisé avec des visuels de la collection de Petite and So What, marque pour femme mesurant moins d’1m60 à retrouver sur https://www.petiteandsowhat.com/

Styliste illustratrice depuis plus de 10 ans basée sur Paris. Passionée de mode et de vintage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *