Styliste

Le métier de Designer textile

Comme j’ai pu vous l’expliquer dans article précédent je suis styliste-infographiste. Mais j’ai surtout une spécialisation. C’est à dire un domaine dans le quel on fait souvent appel à moi :

Le design textile

Aujourd’hui dans chaque tendance il y a une mode pour imprimé. Pour ce printemps 2019 par exemple, la tendance de l’imprimé serpent continue mais on va avoir aussi pour de motifs fleuris dans des tons chauds, du vichy… bref on fera un point tendance un petit peu plus tard 😉

Et bien cela tombe bien que l’on aime les imprimés, car ma spécialité c’est justement de les dessiner et les mettre au point.

Pour vous mieux vous en rendre compte, je vous propose d’aller faire un petit tour dans mon portefolio ici. Je vous avais préparé il y a quelques temps un petit article sur ma technique pour mettre au point un imprimé que vous pouvez relire ici.

Pour quel type de produits peut on avoir besoin de designer textile ?

Un designer textile peut intervenir dans les domaines suivant :

La papeterie : qui n’achète pas son petit notebook en fonction de son imprimé ? J’adore créé des motifs pour de la papeterie : agenda, stylos, carnets, papier à lettre…

  • Le papier peint : quelqu’un m’a dit un jour : mais j’aimerai tellement avoir un jour un de tes motifs sur mon mut ! ». Je crois que c’est un de mes plus grand rêve. Avoir un jour réalisé un joli motif que je pourrais acheter pour mon chez moi.
  • La maison : les coussins, le linge de maison, la vaisselle ou les coques de portables. Aujourd’hui si on regarde dans notre environnement tout est à motif.
  • Le packaging : j’ai réalisé cette année des projets de packaging pour de l’alimentaire mais aussi du maquillage à motif. Aujourd’hui le motif habille les produits que l’on consomme.
Packaging boîte de thé réalisé dans le cadre de la collaboration entre Pauline Privez et Collection Thé.
Zoom sur l’illustration pour la collaboration Pauline Privez & Collection Thé
  • le prêt à porter et les accessoires : on a toujours besoin d’imprimés sur du vêtement mais aussi sur un sac ou un foulard. Les foulards et les articles cheveux comme les headbands imprimés sont d’ailleurs actuellement une catégorie où je travaille beaucoup.
Imprimé réalisé pour la collection Printemps été 2018 pour la société MOA.

Mes outils de travail

Je travaille aussi bien à la main qu’à l’ordinateur ou à l’i-pad pro. Il n’y a pas de règles ou de procédé type . En revanche toutes les société me demandent aujourd’hui un rendu numérique pour mes motifs. Dans le domaine du textile, les imprimés sont généralement réalisés avec de gros rouleau qui impriment couleur par couleur sur le tissu. C’est pourquoi généralement je dois fournir ce que l’on appelle un fichier au format vectoriel.

C’est à dire que le motif est réalisé sous illustrator et les couleurs sont bien distinctes les unes des autres. Généralement pour une question de prix le fabriquant nous limite le nombre de couleurs à utiliser.

C’est à dire que moins vous utilisez de couleurs, moins c’est cher. Généralement on ne dépasse pas le nombre de 6 couleurs par imprimé.

Pour ceux et celles qui ne voudraient pas être limités il existe l’impression numérique ou digitale. C’est un peu comme si votre tissu passait dans une imprimante géante. Cependant je trouve que ce procédé donne un rendu moins qualitatif au produit. Mais c’est une question de goût 🙂

Dans le motif chacun sa spécialité :

C’est vrai que personnellement on me demande beaucoup de motifs floraux et bandana, même si il serait très facile pour mois de faire du géométrique.

Mais les fleurs et la végétation c’est ma spécialité ! J’aime aussi travailler des petits motifs ludique pour les enfants (animaux, personnage), ça doit être mon côté illustratrice.

En revanche vous ne me verrez jamais travailler pour du masculin ou du sportswear car je n’ai pas la main pour ça. Il est important de savoir ce que l’on sait et aime faire. Ainsi je peux cibler les entreprise que je démarche pour proposer mes services.

Vous l’aurez donc compris, un designer textile est un créateur de motifs pour tout support et ne se limite pas qu’au textile. Même si les techniques d’impressions varient d’un support à un autre le principe du motif lui reste toujours le même.

J’éspère que cet article vous a plus. N’hésitez pas à le partager si c’est le cas 😉

Je vous dis à très vite et vous souhaite une belle semaine à venir !

Styliste illustratrice depuis plus de 10 ans basée sur Paris. Passionée de mode et de vintage.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0